Fondation VMF

Patrimoine, paysage, cadre de vie...

Que voulons nous transmettre aux générations futures ?

Nos Actions - Tous nos projets - COMMUNS DU CHÂTEAU DE SAINT LEONARD

Nos Actions - 82 projets

Choix St Léonard
Midi-Pyrénées COMMUNS DU CHÂTEAU DE SAINT LEONARD (Gers)

Aide de la Fondation VMF:


Participez à la restauration des projets VMF.

Je soutiens l'action de la Fondation VMF :
250 € 500 € 750 €
Selon mes possibilités :

COMMUNS DU CHÂTEAU DE SAINT LEONARD

Inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1996

Candidat Fous de Patrimoine 2015

Propriété Privée

Une histoire troublée

Aménagé sur d’anciennes fondations de la période médiévale, le château  a été la propriété de la famille de Sérillac du XIII au XVIII siècle.

Les premières constructions défensives, à savoir la Tour Nord-Ouest avec les meurtrières ainsi que la salle et le mur d’enceinte qui l’accompagnent datent du XIII siècle (meurtrières, latrines, fenêtres à meneaux). Au XV siècle sont ajoutées les ailes nord et est.

La construction des communs démarre au XVII siècle, Alexandre de Sérillac fait bâtir une grange à trois arcs diaphragmes dont subsiste un seul subsiste. Il fait également aménager un jardin à la française ainsi qu’un bâtiment bordant la rue du village pour accueillir la suite des communs : écuries, étables et logements agricoles.

Au XVIII est érigé le porche qui donne au château l’aspect d’un hôtel particulier toulousain.

Du XIX au XX, le domaine connaît une période de troubles. Le château est revendu à un agriculteur, Candelon qui revend une grande partie du mobilier et rase une partie du parc à la Française pour le mettre en culture. Une coopérative Avezan utilise les pièces du rez-de-chaussée pour stocker des céréales. L’état général se dégrade avec des arbres poussant dans l’aile ouest.

Le château appartient aujourd’hui à la famille Boyer qui s’attache à faire retrouver à l’ancienne demeure de caractère son état d’origine depuis 1974.

Projet de Restauration

Le projet de restauration concerne les communs du château. Anciens bâtiments agricoles, ces constructions ont été lourdement endommagées après un important incendie, il y a environ 10 ans. Les travaux d’urgence prévoient le démontage de la couverture ancienne des communs avec récupération des tuiles en état ainsi que la pose et la fourniture de nouvelles voliges en pin. Deux nouvelles poutres seront posées pour soutenir la nouvelle toiture. Un nouveau faîtage et  l’installation des arêtiers viendront achever la réfection de la toiture.

Montant total des travaux : 35 000 €

Aide de la Fondation VMF

La Fondation participe au financement de cette restauration à hauteur de 5 000 €. 

  • façade (cour intérieure)

  • communs

  • Vue extérieure

  • Jardins du château